...El Journal...
- Patagonia 2001 -

Numéro 19
30 Janvier 2001
Hier - Demain

- La Patagonie - Cartes - Programme - Liens - Journal


Actualités

Escale à Puerto Edén

Salut à la Vierge

Golfo de Peñas

Mauvais temps en mer

Parlez espagnol

Le mot du jour

Météo

Puerto Edén

Escale à Puerto Edén

La Carte Ile Wellington, 6h - Le bateau a ralenti peu à peu et s'est approché d'un petit chapelet d'îlots sous le vent de la grande île. C'est l'escale de Puerto Edén (Port Paradis...), la seule du voyage. Comme le mouillage descend dans la petite rade bien abritée, on distingue des petites maisons basses sur le littoral. Des embarcations se détachent et s'approchent. Il y a du ravitaillement à prendre pour le village. C'est l'affaire d'une heure à peine. Le passage suivant sera dans une semaine. Ce lieu est à la même latitude que Lille et pourtant que de différence de climat et d'environnement. Environ 300 personnes vivent de la pêche dans cet endroit lugubre dont quelques indiens Alacalufs.

Le pont supérieur

Salut à la Vierge

Angostura Inglesa, 9h - Nous avons quitté l'escale depuis une heure lorsque nous passons par un nouveau goulet. Celui-ci est marqué d'une statue de la Vierge que tout bon marin se doit de saluer. Trois coups de sirènes en plein petit déjeuner marquent le passage du bateau. Cela ne dérange pas beaucoup les passagers à table. En prévision de la journée qui s'annonce longue, nous avons ce matin décidé d'améliorer l'ordinaire et apporté du jambon, du fromage et de la confiture.
Une heure plus tard dans le large Canal Messier, nous longeons l'épave d'un cargo grec échoué sur un haut fond depuis 40 ans. Coque grise qui rouille doucement juste en bordure du passage.

Sur le Canal Messier

Golfo de Peñas

Phare de San Pedro, 17h - Après l'avoir redouté toute la journée, nous commençons maintenant à sortir de l'abri des canaux pour affronter le célèbre Golfo de Peñas. Le nom seul établit déjà la réputation de l'endroit. Depuis un moment, nous ressentons une légère houle de face qui s'accentue maintenant. Au simple mouvement de tangage assez innofensif se superpose un mouvement de roulis beaucoup plus perturbant pour les estomacs. Depuis la passerelle, les oiseaux marins, albatros et pétrels qui jusqu'à présent offraient un ballet continu devant l'étrave se font plus rares. Le vent relatif à l'anémomètre est de 30 noeuds, ce qui fait un petit force 6 sur l'eau. L'écran radar est désespérément vide.
A l'heure du dîner, les effectifs à table ont fortement réduit. La météo n'annonce pas d'amélioration pour la soirée.

Mauvais temps en mer

Arrivée d'un grain dans le Canal Messier Golfo de Peñas, 21h - Nous sommes en pleine mer. Le bateau remue maintenant continuellement. Cela doit être intenable pour les passagers de la classe économique qui dorment en bas. L'état de notre équipe est assez variable. On essaie de trouver le sommeil allongé sur sa couchette. C'est encore la position la plus supportable. Seule Mila paraît en pleine forme et passe une partie de la soirée à la passerelle. Cette plaisanterie doit finir vers 3 ou 4 heures du matin lorsqu'on aura replongé dans les canaux après la Péninsule de Taitao.


Le mot du jour

malo tiempo: mauvais temps

Météo

Puerto Edén: 8 à 12°, nuageux
Golfo de Peñas: 10°, vent 20 noeud, nuageux, houle de nord-ouest


Hier - Demain

- La Patagonie - Cartes - Programme - Liens - Journal