...El Journal...
- Patagonia 2001 -

Numéro 7
18 Janvier 2001
Hier - Demain

- La Patagonie - Cartes - Programme - Liens - Journal


Actualités

A Lapataia, des phoques

Chouette !

Empanadas forever

La pampa dans la figure

La Esperanza

Parlez espagnol

Le mot du jour

Météo

A Lapataia, des phoques

Albatros en rase-motte Une orchidée assez commune Ushuaia, 9h - Départ en bus vers le Parc National à la baie Lapataia. On quitte le véhicule peu après l'entrée du parc pour explorer le bord de mer. Il a neigé un peu cette nuit pour poudrer les sommets. Près de la plage (Bahia Ensenada), les observations d'oiseaux défilent: condors, albatros, pétrels. Nous apercevons aussi des phoques en train de se nourrir dans les algues. Ambiance radicalement différente des jours précédents. La végétation a aussi changé: conifères et fougères. Un peu plus tard, un petit pique-nique face à la mer. Le soleil se cache progressivement alors que le vent se lève.

Chouette !

La baie Lapataia Lapataia, 13h30 - Alors que nous revenons à travers bois vers le centre d'information, quelques jolies rencontres. Tout d'abord un couple de carpintero (le grand pic de Patagonie dont le mâle arbore une superbe crête rouge) assez proche. Puis un peu plus loin, une petite chouette qui nous observe tranquillement, perchée à quelques mètres de hauteur. Enfin au bord du lac, quelques rapaces communs (carancho) perchés sur des piquets de clôture.
Nous attrapons un minibus et rentrons à Ushuaia.

Empanadas forever

Ushuaia, 16h - Nous allons déguster une dernière empanada avant d'appeler un taxi pour l'aéroport. Au gîte, les sacs ont été faits rapidement et nous avons pris congé de Javier.
Pendant l'enregistrement des bagages, une dernière averse comme pour nous dire au revoir. Que nous réserve Rio Gallegos ?

La pampa à perte de vue

La pampa dans la figure

Atterissage à Rio Gallegos La Carte Rio Gallegos, 18h - Nous sortons de l'avion après un vol très court (600 km) qui nous a sortis des nuages ferrungiens pour arriver aux portes de la pampa. Tout de suite un choc, le vent ici est violent et continu.
Avant de chercher si on doit dormir ici, Mila fait le tour des compagnies de transport et déniche un transfert à El Calafate qui part immédiatement pour 25$. Ça nous convient parfaitement. Aussitôt embarqués dans le colectivo, nous partons plein ouest à travers un paysage étonnant. C'est plat et désert à perte de vue. Seule la route procure un peu d'animation.

La Esperanza

Jeu d'ombres au couchant La Esperanza, 20h - Un arrêt de 10 minutes dans cette station service permet de se rendre compte de la solitude des lieux. Nous repartons vers El Calafate sans plus tarder. L'ombre du colectivo défile le long des clotures. La nuit tombe doucement. Des silhouettes de montagnes en ombres chinoises au couchant et des beaux nuages orange.
A 22h, nous trouvons une chambre libre à l'Auberge du Lago Argentino pour 8$. Un peu bruyant et minuscule mais c'est à côté du terminal de bus et ça nous conviendra pour l'instant.


Le mot du jour

el colectivo: le minibus

Météo

Ushuaia: 12 à 15°, vent et soleil
Rio Gallegos: 15 à 18°, vent fort et soleil
El Calafate: 15°, vent


Hier - Demain

- La Patagonie - Cartes - Programme - Liens - Journal