...El Journal...
- Patagonia 2001 -

Numéro 3
14 Janvier 2001
Hier - Demain

- La Patagonie - Cartes - Programme - Liens - Journal


Actualités

Tango en plein air

Le jardin japonais

Vol au dessus de la pampa

Enfin Ushuaia

A bord de Pen Duick VI

Parlez espagnol

Le mot du jour

Météo

Tango en plein air

Quel est cet oiseau ? Buenos Aires, 11h - Une nuit réparatrice et un bon petit-déjeuner nous ont permis de récupérer. Ce matin, nous allons en taxi voir les parcs du côté de Palermo et du jardin zoologique. Avenues larges et circulation pas trop bruyante. Des joggeurs un peu partout et des oiseaux pas farouches. En cherchant le jardin japonais, nous tombons sur un joli patio andalou et sur un cours de tango en plein air. Une sono sur une estrade et des couples en short-baskets qui essaient de suivre. Mila fait une tentative avec Youx mais celui préfère apparement le madison...

Le jardin japonais

Au jardin japonais Buenos Aires, 12h30 - Nous avons enfin trouvé le jardin japonais, don du Japon à la municipalité. Petites allées qui serpentent, pontons et passerelles en bois. Multiplicité des points de vue dans un espace mininal. Youx nourri les carpes du bassin. La visite s'effectue un peu rapidement. C'est dommage mais notre avion part à 14h30. Le temps de passer à l'hôtel en taxi et nous filons à l'aéroport Aeroparque en longeant la rive du Rio de la Plata aux eaux boueuses. Un dernier café et bye bye Buenos Aires.


Vol au dessus de la pampa

Le Cap des Vierges vu d'avion La bonne visibilité et un changement de place judicieux nous permettent de profiter pleinement de ce vol vers le sud. L'avion nous a offert tout d'abord un survol de la capitale et de ses banlieues étendues. La pampa déserte est venue remplacer progressivement la ville. La côte se déroule doucement sous nos yeux. Nous suivons carte en main les détails du paysage: Bahia Blanca, Péninsule Valdes, Rio Gallegos, Détroit de Magellan.
Pendant ce temps, les hôtesses mignonnes mais peu souriantes d'Austral nous servent une sorte de crêpe au fromage qui permettra d'attendre le dîner.


Ushuaia



Enfin Ushuaia

Sur le bord de mer Ushuaia, 18h30 - La descente un peu agitée dans les nuages a un peu effrayé Maryline. Une fois posé, cela va mieux. Aérogare assez jolie en bois. Le paysage de montagne est très différent de ce que l'on vient de voir plus au nord. Ça ressemble un peu à l'Islande ou à la Norvège. La température en a pris un coup et le soleil devient intermittent. Un taxi nous mène en ville pour trouver un gîte. A peine sommes nous sortis de l'Office du Tourisme avec quelques adresses qu'il se met à pleuvoir. Les housses de sacs à dos sont sorties en urgence tandis que l'on cherche où habite ce Javier à 2 "cuadras" plus à l'ouest. La maison est enfin trouvée. Après négociation à 50$ la nuit, nous nous installons dans un petit appartement puis les garçons partent en ville faire des courses. La bouteille de gaz faisant défaut, nous repartons vers 20h30 tous ensemble faire un tour de ville.




A bord de Pen Duick VI

Visite de Pen Duick VI On vient de loin Ushuaia, 21h - Une info transmise par Valérie de la bisquine a laissé entendre que le bateau Pen Duick VI était au mouillage dans le port. Nous l'avons repéré à la jumelle depuis le centre ville. La balade nous emmène le long des quais puis sur des digues avec quelques oiseaux locaux (cormorans, goélands, pétrels). Il fait encore jour malgré l'heure tardive. Un dernier ponton à passer et nous sommes à coté. Un certain "Stan" nous propose gentiment une visite que nous acceptons immédiatement. Découverte de l'espace intérieur assez grand malgré les apparences et de toutes les astuces d'organisation à bord (*). Le bateau a fait une croisière de 15 jours dans le canal Beagle, sous la surveillance constante de la Marine Chilienne. Il repart mardi pour Rio de Janeiro. Nous rentrons à 22h30 au gîte pour dîner: soupe aux crustacés et côtes de porc.

(*) Conçu en 1973 pour une course autour du monde en équipage, il a gagné la Transat anglaise de 1976 en solitaire barré par Tabarly.


Le mot du jour

hola: hello

Météo

Buenos Aires: 25°, soleil et vent faible
Ushuaia: 12°, vent et averses


Hier - Demain

- La Patagonie - Cartes - Programme - Liens - Journal