- Précédent - Suivant -
- le Journal - la Carte - le Bateau - l'Equipage -

Samedi 17 avril 1999: Patmos - Symi

La carte du jour 0h00: 36° 58" N - 26° 41" E - vent apparent: 20 noeuds un peu à babord.
Cap sur le waypoint KOS-O: 142 d'après le pilote.
0h30: Steph: "changement de quart
Et bonjour vous !
Safonadhi (un éclat, 10 secondes), repéré à l'avant babord.
L'ombre de Télendos se dessine en haute et épaisse silhouette par le travers babord.
AliSpano, atypique, et ne correspondant pas vraiment à la description portée sur la carte ou dans le livre des feux, encore visible mais faiblissant à l'arrière tribord.
Minh est debout.
En route vers le sud, à l'inverse exact du vent (apparent 17 noeuds), le bateau donne parfois des coups de boutoirs sonores sur la mer en voie d'agitation mineure.
Consigne de Minh: si le vent apparent dépasse 20 noeuds, tirer des bords à la voile peut être envisagé. Why not? La nuit s'annonce sereine: malgré le lancinant mais rassurant et régulier bourrin et sa cohorte acoustique majeure, le moment se révèle précieux et rare. Trop rare. Léonard Cohen nous accompagne.
Incursion de Gael, brève, qui vient se réhydrater.
Certes, ce n'est pas le rail d'Ouessant mais les ferries croisent en nombre dans les eaux des îles (ou paquebots rejoignant l'escale du jour - 7 jours/7 escales (as the "pub" says)).
Vu feu rouge de Pserimos

1h50: Pilote auto + 5° (165) pour suivre indications GPS et arrondir la pointe ouest de Kos. Nouveau cap GPS: 152 (Kandeloussa)
1h52: Vent apparent: 19 noeuds, plein sud
2h36: 36° 46" N - 26° 46" E - Le vent forcit sensiblement. Avec Minh, essai pour envoyer la GV qui fait de la résistance (se déroule mal et bouchonne dans la mature. Toujours pas de Kandeloussa en vue.
3h24: On passe Kos. Point sur la carte. 25 noeuds de vent apparent. Cap 190 sur le fond.
Arrêt moteur. Tirons un bord vers le large, le vent étant donné pour remonter à l'ouest plus tard.
2/3 grand-voile et 2/3 génois environ.
Changement de quart: Eric et Papy dans le cockpit. Sur le pont, les artistes pour un réveil en fanfare. L'étrave qui enfourne, par le jeu des feux de routes de la proue, déclenche à chaque lame un vrai feu d'artifice. Not bad. Partagé seulement entre l'envie de valser et celui de reluquer.
Gael vient chercher quelque compagnie dans le carré. Noelle le suit.

4h25: 36° 37" N - 26° 47" E - Vent apparent 27 noeuds avec risée à 30.
4h35: traffic important. 2 bateaux plus petits que ceux de la marina. Enfin Kandeloussa nous fait de l'oeil au 130 environ.
6h07: point sur carte. Virement de bord dans la foulée.
8h20: 36° 28" N - 27° 00" E - laissons enfin Kandeloussa à babord à un mille voire deux.
La moquette ne fait plus du tout salon nautique. Mais plus du tout alors.
Utiliser la table à cartes à la contre-gite relève du trapèze volant. La banquette glisse un max. Les bord symboliques ne retiennent queud. A part ça, tout baigne, surtout les toilettes, urgemment réquisitionnées au réveil par des estomacs en mal de plat pays.
Malgré la bise qui mord un peu et décoiffe beaucoup, le volcan de Nisyros accroche un nuage à son cratère. Ultime panache rigolo avant l'apocalypse ?

08h47: le vent faiblit et refuse. Minh parle de larguer de la surface de génois, ce qui est fait sans tarder.
Gael et Papy dorment comme deux oursons sur la couchette méga du carré. Devinez quel est le plus agé des deux ?

09h41: 36° 31" N - 27° 09" E - Thé pour tous dans le cockpit. Avons traversé le sillage irisé et puant d'un petit pétrolier qui devait vider ses ballasts après la nuit agitée. Une odeur insipide 5 milles à la ronde. La bande noire faisait presque un demi mille en largeur et plusieurs milles de long.
Grand barre. Le vent adonne et nous permet de progresser au 68 quand le GPS nous indique 84 pour Panormitis à Symi. Encore un peu et on y va direct.
10h15:le vent refuse et mollit à en mourir. Roulons génois, lançons moteur et avanti au 84-90 approximativement.
10h45:arrêt moteur et envoi génois.
11h28: 36° 34" N - 27° 19" E - le vent forcit un peu. Position sans intérêt.
Navigation à vue. Tirons des bords vers Symi. Vent et allure chiante 25 N d'est.

13h45: soupe de tomate réhydratée pour tout le monde, appréciée au dela de sa valeur vraie surement vu l'hébétude généralisée, les ventres vidés et la propension à engloutir.
13h56: 36° 33" N - 27° 29" E
14h43: 36° 37" N - 27° 33" E - Les rapports entre les membres de l'équipage se tendent. Valérie, telle que, utilise sa dernière cartouche: un livre-guide de poche donc pratique pour décoder les réactions des autres - devenues aléatoires sur le bateau - et plus secret peut-être - communiquer et vivre en harmonie avec l'autre sexe. S'il boit la bière à la bouteille, laissez-le: il a besoin d'affection.
A part ça, notre progression vers l'est continue en frolant (3 mille) la côte turque. Conditions stationnaires, soleil voilé.

15h10: vent tourne. Lançons moteur. Route directe sur Symi et virons de bord.
16h00: arrêt moteur. Navigation à la voile
16h05: 36° 35" N - 27° 40" E - Moquette remise à poste. Notre bateau aurait du s'appeler Saint Maclou. C'est nul, completement nul. Même fatigués.
Arrivée à Panormitis Le port 18h30: Moteur. Après d'interminables bords, nous touchons au but.
Gael n'en peut plus. Dormir use. Il semble littéralement décomposé
La bête sent l'écurie et la moquette la nieme pose avant dépose.

19h00: nous entrons dans la petite baie de Panormitis, gardée par son moulin. L'unique quai est encombré de bateaux qui ont participé à une course. Où allons nous mettre nos 14m ?
Le clocher Plan du mouillage 19h14: A quai. Essayons de trouver une solution durable au sens du repas. Un amarrage nous permettrait de manger dehors, quitte à partir ensuite au mouillage pendant la nuit. Mouillage et aussière à terre sur l'avant.
20h30: nous nous installons en terrasse pour dîner. Les participants de la course Rhodes-Symi-Rhodes nous rejoignent bientôt au restau. Nous commandons des amuses-gueules (calamars, tadzikis, poulpes), du vin (rouge et retsina), et divers plats (agneau, poisson).

- Précédent - Suivant -
- le Journal - la Carte - le Bateau - l'Equipage -