- Précédent -
- le Journal - la Carte - le Bateau - l'Equipage -

Lundi 19 avril 1999: Rhodes - France

Sur le quai Nono: "Grand soleil sur les moulins et au dessus de nos têtes. On apporte la dernière touche au nettoyage final. L'échelle se précipite encore deux fois à l'eau, dont une fois chargée d'un Papy et de deux sacs. Les rescapés du naufrage pourront témoigner de la malignité de cet engin que le propriétaire regarde en fronçant les sourcils lorsqu'il arrive pour l'inventaire: comme il ne dit rien par la suite, c'est qu'il la connait bien.
A l'aéroport Dernier café en terrasse, Georges nous leste d'un cadeau redoutable avant de partir: un gateau sirupeux et chocolaté dont on ne viendra sûrement pas à bout, même en s'y mettant tous.
L'avion décolle avec une heure de retard. D'un coup d'aile, toutes les îles nous sont servies sur un plateau, avec une visibilité de rêve: Symi d'abord, Nisyros, Kos, Kalymnos, Patmos... On fait le voyage à rebours...
Athènes - Le retard ci-dessus permet à Valérie et Grand de louper leur avion en beauté (et Valérie voit également sa réservation de TGV en fumée).
A Milan, grâce à une hôtesse d'Allitalia très efficace, on bénéficie d'un vol Air-France avec deux heures d'avance car tout est plein sur le vol qu'on devait prendre. Evidemment, nos bagages n'arrivent pas à suivre tous ces chambardements et on nous livre notre linge sale à domicile le lendemain. Fin de nos aventures presque plus mouvementées dans les airs que sur mer."

- Précédent -
- le Journal - la Carte - le Bateau - l'Equipage -