- Précédent - Suivant -
- le Journal - la Carte - le Bateau - l'Equipage -

Lundi 12 avril 1999: Symi - Tilos

A quai Les maisons de Symi Manoeuvre de port Cette nuit, quelques orages. Le soleil est de retour ce matin. Super !
Quelques matinaux sont déjà allés faire un tour sur le quai pour des photos.
9h45: on vient nous annoncer que notre place est celle du ferry. Il faut nous déplacer avant 10h.
Petit dej Pas de problème. Hier on a eu le temps de répéter la manoeuvre plusieurs fois...
Un petit coup de moteur, on remonte le mouillage et on va le re-mouiller plus loin si possible dans l'axe.
Au marché Vue du port 10h30: Petit déjeuner sur le pont puis visite de Gialós, le quartier du port et achats de souvenirs. Gael et Marie font la tournée des boutiques et ramènent moult merveilles.
Les plus courageux montent à Chorió, la ville haute. Petites rues étroites, maisons à frontons, une ville plus secrète se cache là.
Prévision météo: Pas de coup de vent. ouest sud-ouest 5 à 6 moderé. Pas de changement dans les 12 prochaines heures.

La tour du port Carte du jour Eglise au bord de l'eau
12h45: départ.
La sieste

Entre Nimos et Symi Le ferry voisin (arrivé finalement à 11h) a mouillé son ancre sur la nôtre. Petite manoeuvre pour traîner notre ancre vers le fond du port et on repart direction Nisyros par le passage à terre de Nimos.
13h26: Nimos, eau turquoise.
La sieste 13h45: Steph: "arrêt moteur. Envoyons grand-voile et génois (surface max). Route ouest en tirant des bords vers Tilos ou Nisyros ? Le dilemne sera résolu plus tard. Le période ne se prête pas à la réflexion mais à l'apéritif festif autour des pistaches locales, de mortadelle italienne, de bière hollandaise et de bonne humeur franchouillarde. Carpe diem"
17h10: le vent a été ouest tout l'après-midi. Notre bord tribord amures nous amène à Tilos... Nous visons donc Tilos!
Vers Tilos 17h30: le vent refuse sur le bord babord amures. Ça tourne au nord-ouest. Le cap direct sur Tilos est bientôt possible.
19h15: on rentre dans Livadia Bay. Enroulons grand-voile et génois.
19h30: cul à quai à Livadia. Bord à bord avec cinq autres bateaux loués. Accents teutons à n'en pas douter. Arrivée tardive et supplémentaire de 4 autres bateaux dont un nouveau voisin à babord qui se révèle être italien. Il y en a un qui tombe à l'eau pendant la manoeuvre.
Minh: "dîner dans le resto local du milieu du village (plutôt des locaux comme clients). Sur la plage, l'autre resto n'a plus rien à manger. Test comparatif des vins blancs locaux. L'un rappelle à Papy le Johnson-Sol, l'autre à Valerie les loukoums. Chacun ses références."

- Précédent - Suivant -
- le Journal - la Carte - le Bateau - l'Equipage -