- Précédent - Suivant -
- le Journal - la Carte - le Bateau - l'Equipage -

Dimanche 18 avril 1999: Symi - Rhodes

Moulin à Panormitis Panormitis La carte du jour Météo: Pas d'avis de coup de vent. Vent sud sud-est 6 localement 7 tournant sud sud-ouest 6 modéré. Tendance ultérieure: fort ouest à nord-ouest.
7h00: Lever général. Départ prévu à 9h.

En route vers Rhodes En route vers Rhodes 9h10: Nono: "on n'a plus d'ancre; chacun est à son poste pour larguer les aussières en beauté (c'est pas tout ça mais il y a du monde pour nous regarder partir).
Le soleil semble vouloir nous accompagner pour la dernière traversée. Malgré tout, tout le monde a mis ses bottes, on se demande pourquoi."

Au port de Rhodes En route vers Rhodes En route vers Rhodes 15h15: "Le scribe habituel n'a rien eu à raconter !
C'est dire que ce retour Symi-Rhodes a été sans histoires, avec de multiples bords à tirer dans un vent de 20 à 30 noeuds d'est, une mer plutôt calme et un grand soleil pour parfaire le bronzage.

Entrée du port Les moulins Georges nous attend sur le quai et se montre compréhensif pour le retard. Tout le monde en piste pour le rangement.
Une petite citation avant de conclure: "Heureux l'homme à qui il a été donné, avant de mourir, de naviguer en mer Egéenne. Nombreuses sont les joies de ce monde, les femmes, les fruits, les idées. Mais fendre cette mer-là, par un tendre automne, en murmurant le nom de chaque île, je crois qu'il n'est pas de joie qui davantage, plonge le coeur de l'homme dans le Paradis". (Nikos Kazantzakis - Zorba le Grec)."

chez Iannis chez Iannis chez Iannis chez Iannis

18h30: balade apéritive dans la vieille ville sous le regard invitant des tenanciers de tavernes puis dîner dans un petit resto grec typique: "Chez Iannis" à Koskinou (voir plan), à une dizaine de kilomètres du port. Le trajet s'effectue dans la bétaillère de Georges.
chez
Nono: "souvenir du restaurant "chez Iannis" qui fut l'apothéose gastronomique de notre séjour. Impossible de détailler la nuée d'assiettes qui s'est abattue sur notre table et difficile aussi de classer toutes ces bonnes choses.
Le skipper A retenir quand même:
- poix chiches et haricots dans une petite sauce au cumin
- délicieuses aubergines en une sorte de gratin
- purée de feta pimentée
- ragoût de veau
- porc au ciron
- côtelettes de porcelets
l'addition
Tout cela mitonné comme à la maison dans la cuisine par des dames empressées. Heureusement pour la bétaillère et son contenu que le trajet de retour suivait une pente descendante !"

- Précédent - Suivant -
- le Journal - la Carte - le Bateau - l'Equipage -